Benoît Huber impatient de remonter sur le ring

«Zurück

04.08.2019 13:10 Uhr
Bertrand Duboux

Après sept mois d’inactivité dûe à une fracture à la main droite, Benoît Huber (32 ans) revient à la compétition avec l’envie de retrouver rapidement le niveau qui était le sien en décembre dernier. Ce soir-là, à Martigny, le frappeur valaisan avait été stoppé net dans son ascension après cinq succès d’affilée. Un début très prometteur chez les professionnels qui autorisait de beaux espoirs dans cette catégorie des lourds-légers où ses qualités semblaient pouvoir lui offrir une place en vue au niveau international.

Touché autant psychologiquement que physiquement, le septuple champion de Suisse amateur (2 x junior, 5 x élite) a rongé son frein durant de longues semaines, loin du ring et de la salle d’entraînement. Une période de grande frustration pour un combattant très déterminé et qui n’a pas de temps à perdre. Après avoir pris son mal en patience, le voici de retour pour la suite de l’aventure avec le moral retrouvé et des ambitions intactes. Soucieux de bien se relancer et de se donner les moyens de réussir, il a notamment travaillé sa technique et sa défense, et les combats à venir permettront de se faire une idée de l’évolution annoncée. Pour Benoît Huber et son entraîneur Philippe Abate, l’automne sera chaud avec plusieurs échéances prévues. A défaut d’avoir pu trouver une opportunité fin août-début septembre, le Valaisan disputera son combat de rentrée le 5 octobre au Casino de Montreux contre un adversaire encore à désigner. Ses autres combats sont prévus le 26 octobre à La Chaux-de-Fonds, pour les 80 ans du Boxing Club, le 17 novembre à Martigny dans le cadre de la soirée des arts martiaux, enfin le 14 décembre au Forum de Fribourg. De quoi le remettre en selle et dans le rythme et lui permettre, si tout devait bien se passer, d’envisager l’avenir avec la confiance retrouvée.